À l'origine, la ville se situait sur la rive droite de la Seine. Aujourd'hui, elle inclut la rive gauche (quartier Saint-Sever en particulier, au sud du fleuve) et l'île Lacroix. Le nord de la ville (Hauts de Rouen), très vallonné, est dominé par un plateau, où on trouve une partie des villes de l’agglomération.

Le port de Rouen a été l'un des plus importants ports français d'importation d'agrumes et de fruits tropicaux. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, suite à la destruction de la quasi totalité des vignobles français par le phylloxéra, l'activité portuaire a fortement augmenté avec l'importation de la production vinicole de l'Algérie.
La transformation du port en a fait le premier port européen exportateur de
céréales. Un terminal pour conteneurs a aussi trouvé place dans l'activité portuaire.

 

De grands armateurs ont marqué l'histoire portuaire. Des rues et des avenues de l'agglomération portent leur nom. Il en est de même pour les anciennes activités maritimes avec l'Afrique du Nord (avec les rues de Tanger, de Constantine…). Jusqu'au début des années 1960, le port étendait son emprise au cœur même de la ville et les navires accostaient jusqu'au pont Jeanne-d'Arc, presque en face de l'ancienne gare routière (rue Saint-Éloi). Le pont Gustave-Flaubert est un pont levant routier sur la Seine à Rouen dans la partie ouest de la ville, en aval du premier pont (pont Guillaume-le-Conquérant) qui marque la limite de la partie du fleuve accessible aux navires de mer. Il a été mis en service le 25 septembre 2008, après quatre années de travaux.

ROUEN
DIEPPE

Dieppe, surnommée « la ville aux quatre ports », est située dans le Nord-Ouest de la France, plus précisément dans le pays de Caux, à 170 km au nord-ouest de Paris. Dieppe est proche des villégiatures réputées de la Côte d'Albâtre, comme Varengeville-sur-mer et Veules-les-Roses.

 

Abritée par deux hautes falaises, la ville s’étire des deux côtés de l’Arques. Station balnéaire et touristique de la Côte d’Albâtre prisée par les Anglais et les Parisiens, elle conserve peu de souvenirs architecturaux de son âge d’or. Aux XIVe et XVe siècles, le port donna naissance à de nombreux aventuriers, corsaires, explorateurs et armateurs qui sillonnèrent les différentes mers du Globe.

 

Le Pollet est un quartier de Dieppe situé sur la rive droite de l'embouchure du fleuve côtier l'Arques qui se jette dans la Manche. C'est le quartier des marins de Dieppe.

L'explication la plus communément reprise est qu'il serait la contraction de « Port-d'Est » en Pollet. Mais « Pollet » pourrait bien avoir une origine plus ancienne, c'est-à-dire une origine Gauloise. En effet, on peut rapprocher « Pollet » de la racine celtique « pol/poul » qui veut dire retenue d’eau, mare ou trou, et par extension étang, étendue d’eau, embouchure ou port. Ce mot est à l'origine du mot anglais pool qui désigne une piscine. Il peut aussi désigner une zone de marais humide

 

Depuis le XIIe siècle, sa proximité avec Paris et sa pêche abondante expliquent le rôle prépondérant joué par le port de Dieppe. Colbert, Vauban puis Trudaine, ont tour à tour dressé des plans d’agrandissement, mais il faut attendre le début du XIXe siècle pour voir apparaître de nouveaux bassins. Le service de passagers entre Dieppe et l’Angleterre fait prospérer la ville depuis 1790. 

La marée du siècle en ce mois de mars 2015 on attendait tous des vagnes par-dessus la jetée, mais pas de vent pas de vagues. La montée des eaux fut impressionante. 

J'ai donc décidé de faire des poses longues : entre 30s et 1min, sensibilité à 100 ISO et ouverture de 16 à 20.

 

Je vous laisse juge et vous pouvez laissé des commentaires.

Dieppe, grande marée mars 2015
COURSEULLES-SUR-MER

Copyright 2012-2019, Claude BILLOUX

All rights reserved

  • c-facebook
  • c-flickr

©2012  Claude Billoux

facebook

Flickr

Des photographes que j'apprécie...

500px

  • Service Malin.jpg

Si vous avez besoin d'un photographe allez sur

StaofService. Cliquer à gauche